Prière de protection

 

 

winner 058

Père, me voici devant toi, pauvre et pécheur.
Par le baptême, je suis devenu ton enfant.
Je te demande tous les dons de l’Esprit Saint
dont j’ai besoin pour t’aimer et aimer mes frères,
et pour éviter de tomber dans le péché
ou dans les pièges que l’Ennemi me tendra.
Dans le combat spirituel de ce jour (de cette nuit),
que le Sang de ton Fils Jésus soit ma protection.
Je me place moi-même, ma famille (nommer des personnes),
mes biens, mon travail (mon entreprise)
sous la protection du précieux Sang
que Jésus a versé pour nous sur la Croix.
Père, merci pour cette protection que tu me donnes. Amen.

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Prière de demande à Jésus pour autrui

 

Baptême Du Christ, Léonard De Vinci

Seigneur Jésus, je dépose en Esprit, au pied de ta Croix (citez son prénom ….). Je te demande humblement Seigneur Jésus, de la bénir et de la fortifier.

Je te demande de lui pardonner tous ses péchés (manque de prière, manque d’amour, critiques et jugements injustes envers les autres, paroles mauvaise, actes non-conformes à la parole de Dieu  – voyance…-, comportements mauvais envers les autres, pensées mauvaises, …).Aie pitié Seigneur et pardonne-lui. Fais couler ton précieux Sang sur elle, pour la laver et la purifier de tous ses péchés.

Et maintenant Seigneur, que ton Esprit Saint descende sur elle. Viens Saint Esprit, descends en plénitude et en puissance sur elle, viens renouveler ta présence en elle. Remplis- la de ton amour, de ta lumière et de ta paix. Viens Saint Esprit,  Esprit de lumière et de feu, descends sur elle pour chasser tout ce qui est ténèbres en elle…….. et viens purifier son cœur.

Je te demande maintenant Seigneur, d’envoyer l’Archange Michel et ses légions d’anges auprès d’elle pour la protéger durant toute cette journée (ou nuit). Place-la précieusement et jalousement sous tes ailes pour la protéger. Que ton Nom Jésus qui est Seigneur, soit aussi sa protection contre tous les assauts du malin et les tentations.

Et maintenant, je te demande Seigneur (exprimez votre demande avec foi et avec précision…).Pour exprimer votre demande, utilisez la Parole de Dieu, allez chercher dans la Bible, les promesses et les versets qui correspondent à cette demande, ou bien, utilisez vos propres mots. Renouvelez cette prière pendant plusieurs jours.

Rendez grâce au Seigneur : Je te rends grâce Seigneur Jésus, je te bénis pour tout ce que tu as déjà  fait pour elle à travers cette prière que je viens de t’adresser.

Merci Seigneur !

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Prière pour le pardon

 

 

Image, Mosaïque, Historiquement, Antique

« En Ton Nom, Seigneur Jésus, et par la puissance de Ton Esprit, pour la gloire de Dieu Ton Père et notre Père, je Te demande avec toute la foi et la sincérité de mon cœur la grâce de m’aider à pardonner. De moi-même, je ne puis pardonner vraiment comme Tu nous le demandes, car sans Toi, nous ne pouvons rien faire. C’est pourquoi, confiant en Ton Amour et en la puissance de Ton Sang qui nous a donné accès à Ta miséricorde, j’ai décidé de pardonner sans condition, du fond de mon cœur à toutes les personnes qui m’ont offensé, blessé, persécuté, fait de la peine, intentionnellement ou non. Je pardonne toutes les fautes qu’elles ont commises contre moi par leurs actes ou leurs paroles. Je pardonne toutes les déceptions qu’elles m’ont causées du fait de leur caractère, de leurs attitudes et de leurs réactions. Je pardonne à tous ceux qui m’ont détesté ou rejeté. Je pardonne en particulier à …… tout le mal qu’elle m’a fait. Je libère ces personnes de toute dette envers moi, sans condition aucune, pour toujours, et j’accepte de Te prier pour elles. Je Te prie, Seigneur Jésus, de les bénir et de les combler de Ta grâce pour l’éternité. Toi qui es miséricorde, guéris-les et libère leur cœur par les mérites de Tes saintes blessures et de Ta croix victorieuse. Remplis-les de Ta paix, de Ta joie et de Ton Amour. Je Te rends grâce et gloire de ce que Tu m’exauces maintenant. Ainsi soit-il. »
Jean Pliya

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Evangile selon Saint Mathieu Chapitre huit

Descendu de la montagne, des foules nombreuses le suivirent.

Et voici qu’un lépreux s’approcha, se prosterna devant lui et dit:  » Seigneur, si vous voulez, vous pouvez me guérir. « 

Il étendit la main, le toucha et dit:  » Je le veux, sois guéri.  » Et à l’Instant sa lèpre fut guérie.

Alors Jésus lui dit:  » Garde-toi d’en parler à personne; mais va te montrer au prêtre, et offre le don prescrit par Moïse, en attestation pour eux. « 

Comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion l’aborda et lui fit

cette prière:  » Seigneur, mon serviteur est couché dans ma maison, paralysé, et il souffre cruellement. « 

Il lui dit:  » Je vais aller le guérir. « 

Le centurion reprit:  » Seigneur, je ne suis pas digne que vous entriez sous mon toit; mais dites seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.

Car moi qui suis sous des chefs, j’ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l’un:  » Va,  » et il va; et à un autre:  » Viens,  » et il vient; et à mon serviteur:  » Fais ceci,  » et il le fait. « 

Ce qu’entendant, Jésus fut dans l’admiration, et il dit à ceux qui le suivaient:  » Je vous le dis en vérité: dans Israël, chez personne je n’ai trouvé une si grande foi.

Or je vous le dis: beaucoup viendront de l’Orient et de l’Occident, et prendront place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux,

tandis que les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures: là seront les pleurs et le grincement de dents. « 

Et Jésus dit au centurion:  » Va, et qu’il te soit fait selon ta foi!  » Et à l’heure même le serviteur se trouva guéri.

Et Jésus, étant allé dans la maison de Pierre, vit sa belle-mère qui était au lit, tenue par la fièvre.

Il lui toucha la main, et la fièvre la quitta; elle se leva et se mit à le servir.

Le soir venu, on lui amena quantité de démoniaques, et il chassa d’un mot les esprits et il guérit tous les malades,

afin que fût accompli ce qui a été dit par le prophète Isaïe: Il a pris nos infirmités et s’est chargé de nos maladies.

Jésus, voyant une foule autour de lui, donna l’ordre de passer à l’autre rive.

Et un scribe s’approcha et lui dit:  » Maitre, je vous suivrai où que vous alliez. « 

Jésus lui dit:  » Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel des abris, mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer la tête. « 

Un autre, du nombre des disciples, lui dit:  » Seigneur, permettez-moi d’aller d’abord ensevelir mon père. « 

 

Mais Jésus lui dit:  » Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts. « 

Quand il fut monté dans la barque, ses disciples le suivirent.

Et voici que la mer devint très agitée, au point que la barque était couverte par les vagues: lui cependant dormait.

Ses disciples s’approchèrent, le réveillèrent et lui dirent:  » Seigneur, sauvez-nous, nous périssons! « 

Il leur dit:  » Pourquoi êtes-vous peureux, hommes de peu de foi?  » Alors il se dressa et commanda avec force aux vents et à la mer, et il se fit un grand calme.

Et les hommes, saisis d’admiration, disaient:  » Qui est-il donc, que même les vents et la mer lui obéissent? « 

Quand il fut arrivé à l’autre rive, au pays des Gadaréniens, vinrent à sa rencontre deux démoniaques qui sortaient des tombeaux; ils étaient si méchants que personne ne pouvait passer par ce chemin.

Et ils se mirent à crier:  » Qu’avons-nous affaire ensemble, Fils de Dieu? Etes-vous venu ici pour nous tourmenter avant le temps? « 

Or il y avait, à quelque distance d’eux, un fort troupeau de porcs qui paissaient.

Et les démons lui firent cette prière:  » Si vous nous chassez, envoyez-nous dans ce troupeau de porcs. « 

Il leur dit:  » Allez.  » Ils sortirent et passèrent dans les porcs. Et voici que tout le troupeau se précipita par les pentes escarpées dans la mer, et ils périrent dans les eaux.

Ceux qui les gardaient s’enfuirent, et ils s’en allèrent dans la ville, où ils racontèrent tout cela et ce qui était arrivé aux démoniaques.

Et voici que toute la ville sortit au-devant de Jésus, et, l’ayant vu, ils le supplièrent de quitter leur territoire.

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Prière de confiance à la Vierge Marie

 

 

imagessonia 080

 

Je te salue, Vierge au cœur rempli de Dieu,
épouse au cœur plein de tendresse,
croyante au cœur plein d’espérance,
mère au cœur plein d’amour.
Tu es maintenant vivante au cœur de Dieu
et présente à chacun de tes enfants.
Sainte Marie, mère de Dieu,
je te confie mon cœur avec tout ce qu’il contient de joie et de souffrance, de projets et de craintes.

Habite mon cœur
pour qu’il soit de plus en plus semblable au tien:
rempli d’amour malgré l’indifférence,
capable de pardon devant la méchanceté,
plein de confiance au milieu des épreuves,
passionné de Dieu au-delà de toute richesse.
Fais naitre Jésus en moi,
comme il est né en toi et de toi.

Et à l’heure de la mort, sois présente à mes côtés, pour me conduire dans la paix à la maison de Notre Père.
Amen

Marie-Reine-des-cœurs, présente-nous à Jésus ton Fils, présente-lui nos prières, nos souffrances, nos demandes.
Marie Reine-des-Cœurs, prie pour nous
.

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Prière pour la charité

« Je considère souvent, mon Sauveur, que si l’âme ne peut consoler en quelque sorte de vivre sans Vous, c’est dans la retraite et la solitude, parce qu’alors elle se délasse et se repose dans Celui qui est son véritable repos ; quoiqu’il arrive souvent qu’alors même, s’il se rencontre qu’elle ne jouisse pas de Vous avec une entière liberté, elle sent redoubler sa peine. Mais quand elle considère qu’elle souffre encore beaucoup davantage lorsqu’elle est obligée de traiter avec les créatures, cette peine se change en plaisir. D’où vient, mon Dieu, qu’une âme qui ne veut point avoir d’autre contentement que celui de Vous contenter, Vous quitte souvent pour aller servir ses frères, comme si elle se lassait de jouir dans Vous d’un si saint repos ? Ô mon Amour tout puissant de mon Dieu, que Vos effets sont différents de ceux que produit l’amour du monde ! Celui-ci ne veut point de compagnie, parce qu’il lui semble qu’elle le sépare de la personne qu’il aime ; mais le Vôtre, mon Dieu, s’augmente, au contraire, plus il voit augmenter le nombre de ceux qui Vous aiment, et sent diminuer sa joie lorsqu’il considère que tout le monde ne jouit pas d’un si grand bonheur. C’est pour cette raison, ô mon Bien suprême, qu’au milieu des plus grandes consolations que l’on reçoit avec Vous, l’âme s’afflige lorsqu’elle se représente le grand nombre de ceux qui les méprisent, et qui en seront privés éternellement. Ainsi l’âme cherche des moyens d’engager ses frères à participer à son bonheur ; et elle l’abandonne avec joie lorsqu’elle espère de le pouvoir procurer aux autres. Mais, ô mon Père céleste, ne-vaudrait-il pas mieux remettre ces désirs à un autre temps où l’âme se trouvât moins consolée de Vos faveurs, et qu’elle s’employât alors tout entière à jouir de Vous ? Jésus, mon Sauveur, que l’Amour que vous portez aux enfants des hommes est admirable, puisque le plus grand service qu’on vous puisse rendre est de Vous abandonner pour procurer leurs avantages. C’est sans doute par ce moyen que nous Vous possédons plus pleinement, parce que, encore que notre volonté ne se trouve pas si satisfaite, notre âme se réjouit de la satisfaction qu’elle Vous donne par la connaissance qu’elle a que tandis que nous sommes engagés dans ce corps mortel, tous les contentements que nous recevons, et qui semblent même procéder de Vous, n’ont rien d’assuré s’ils ne sont accompagnés de la charité que nous devons avoir pour notre prochain. Quiconque ne l’aime pas, ne Vous aime pas, ô mon Rédempteur, puisque Vous avez fait voir, par l’effusion de tant de sang, l’excès de l’Amour que Vous portez aux enfants d’Adam. Ainsi soit-il. »
Sainte Thérèse d’Avila (1515-1582)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Prière à Marie pour les malades

 

Afficher l'image d'origine

Soyez au chevet de tous les malades du monde,
De ceux qui, à cette heure, ont perdu connaissance et vont mourir,
De ceux qui viennent de commencer leur agonie,
De ceux qui ont abandonné tout espoir de guérison,
De ceux qui crient et pleurent de douleur,
De ceux qui ne parviennent pas à se soigner faute d’argent,
De ceux qui voudraient tant marcher et demeurent immobiles,
De ceux qui voudraient se coucher et que la misère force à travailler,
De ceux qui cherchent en vain dans leur lit une position moins douloureuse,
De ceux que torturent les soucis d’une famille en détresse,
De ceux qui doivent renoncer à leur plus cher projet d’avenir,
De ceux, surtout, qui ne croient pas à une vie meilleure,
De ceux qui se révoltent et maudissent Dieu,
De ceux qui ne savent pas que le Christ, douloureusement délaissé sur la Croix, a souffert comme eux et pour eux.
Amen

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Prière puissante de protection

Très Divin Sauveur qui avez donné Votre vie, qui avez répandu Votre Sang Précieux pour tous les pécheurs depuis Adam jusqu’à aujourd’hui et pour tous les temps, daignez me purifier, me libérer, me guérir, me sanctifier, me pardonner.

J’invoque aussi la très grande puissance de Votre Sang Divin pour tous les agonisants de ce jour, pour les saintes âmes du purgatoire, pour les pécheurs en état de se perdre, pour ceux qui voudraient se suicider, pour ceux qui ont l’intention d’atteindre à la vie des tout-petits ou de leur prochain, pour le salut de la Sainte Eglise, pour la sanctification des prêtres et tout spécialement pour le Saint Père.

Très Précieux Sang de Jésus mon Sauveur, soyez victorieux en moi, sur mes ennemis et sur le monde entier.

Que Votre Règne arrive, ô mon Dieu, par les Très Saintes Larmes et le Cœur Immaculé de Marie.

Ainsi soit-il .

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Evangiles de Mathieu de 5 à 7

Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne; et, après qu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui.
Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit:
Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!
Heureux les affligés, car ils seront consolés!
Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre!
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés!
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde!
Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!
Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu!
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!
Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.
Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.
Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;

et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaitra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.
Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.
Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges.
Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d’être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.
Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.
Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice, et que tu ne sois mis en prison.
Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant.
Vous avez appris qu’il a été dit: Tu ne commettras point d’adultère.
Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.
Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne.
Il a été dit: Que celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce.
Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d’infidélité, l’expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère.
Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens: Tu ne te parjureras point, mais tu t’acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment.
Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c’est le trône de Dieu;
ni par la terre, parce que c’est son marchepied; ni par Jérusalem, parce que c’est la ville du grand roi.
Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux rendre blanc ou noir un seul cheveu.
Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu’on y ajoute vient du malin.
Vous avez appris qu’il a été dit: œil pour œil, et dent pour dent.
Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre.
Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.
Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.
Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi.
Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.
Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,
afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même?
Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même?
Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Matthieu 6

Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.
Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite,
        Et ton Père qui voit  dans le secret, te le rendra.
Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.
Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;
que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien;
pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;
ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!
Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi;
mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.
Lorsque vous jeunez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu’ils jeunent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,
afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent;
mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.
Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé;
mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres!
Nul ne peut servir deux maitres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.
C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?
Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux?
Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie?
Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent;
cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.
Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi?
Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus?
Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Matthieu 7

Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.
Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.
Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil?
Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien?
Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.
Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.
Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.
Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.
Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain?
Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent?
Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.
Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.
Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.
Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.
Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.
Vous les reconnaitrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?
Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaitrez.
Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?
Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.
C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc.
Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande.
Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine;
car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Prière à notre Dame de Lumière

Dieu tout-puissant, qui éclaire, console, guérit tous ceux qui mettent leur confiance en Toi par des signes éclatants de ton Amour, accorde la grâce que j’implore de ta miséricorde, par l’intercession de la Vierge Marie, invoquée sous le titre de NOTRE-DAME DE LUMIERE.

Délivre-moi de tout péché, des maladies de l’âme et de celles du corps, par les mérites de Notre Dame, qui a donné au monde Jésus, la Lumière éternelle.

Entoure de ta bienveillance tous ceux et toutes celles que j’aime. Accorde-nous la joie de nos retrouver ensemble, dans le Ciel, près de Toi, mon Dieu, et près de Notre-Dame: La Mère de ton Fils et notre Mère .

                          Amen !

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam
les thèmes
les archives