Prière pour l’Epiphanie

Afficher l'image d'origine

« Épiphanie du Seigneur ! Solennelle et divine revanche sur l’humiliation et l’effondrement d’un Dieu dans une crèche ! La crèche est le trône de l’abaissement du Verbe ; l’Épiphanie est la proclamation de la gloire du Dieu caché. Aujourd’hui, l’Église salue le Roi des rois, et le Dominateur des dominateurs.
[…]
Je vous adore, ô Jésus, Roi des rois, dans la main de qui est déposé la royauté qui doit régir mon âme : et regnum in manu ejus.
Je vous adore, Dieu de Dieu, Lumière de Lumière, qui illumine tout homme, Vous dont la puissance est éternelle, à qui reste soumis tout ce qui doit se soumettre ici-bas : et potestas.
Je vous adore, ô Mortel, Dieu-Roi, qui devez mourir un jour, Vous dont l’empire a pour centre le Calvaire, d’où vous régnerez par le bois sacré : et imperium.
Main de l’Enfant-Dieu, je me rends à votre Domination ; je m’abrite sous l’aile de votre puissance ; je confesse l’empire de votre Croix ; Vous êtes le Dieu béni aux siècles des siècles.
Venez, avancez, régnez, ô Tout-Puissant ! Prenez séjour en la maison de mon âme ; je vous en ouvre, ô Jésus, toutes les avenues. Vous avez tous les droits, tous les pouvoirs ; tous vos ordres, elle les adore, ô Jésus-Christ, Roi et Dieu, Homme qui venez mourir pour dominer. »

Ce contenu a été publié dans fêtes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *