Prière pour la France chrétienne

 

 

Afficher l'image d'origine

Au nom des saints évêques et des saints moines qui ont pétri, dans la Justice et dans la Vérité, dans l’amour du Beau et du Bien, l’âme de notre patrie ; au nom de ces anges visibles de la France qui s’appelèrent Clotilde, Geneviève, Jeanne d’Arc : souvenez-vous de vos miséricordes, ô mon Dieu, et refaites avec notre pays régénéré en ses formes sociales modernes, l’alliance que votre serviteur Rémi a signée jadis avec nos pères, les Francs du V° siècle, innova dies nostros sicut a principio ! Souvenez-vous des temps anciens, de notre fidélité séculaire aux serments des premiers jours, memento dierum antiquorum ! (2) Car la France qui vous implore aujourd’hui, c’est la France de Clovis qui fit triompher la foi de Nicée de l’hérésie arienne ; – la France de Charles Martel, qui ferma à l’Islam les portes de l’Occident ; – la France de Pépin et de Charlemagne, qui défendit contre les Barbares le patrimoine de saint Pierre et assura pour mille ans, par son épée, l’indépendance du siège apostolique ; – la France d’Urbain II, qui provoqua et soutint avec ses chevaliers l’héroïque mouvement des Croisades ; – la France de saint Louis, qui réalisa au milieu des nations le type idéal du gouvernement chrétien ; – la France religieuse et dévote, à qui sa piété envers la Vierge, mère de Dieu, a valu le titre glorieux de royaume de Marie ; – la France des missions catholiques, dont le sang n’a cessé de couler sur les plages lointaines pour rendre témoignage au Christ Jésus ; – la France ardente et généreuse, qui a multiplié, comme aucun autre peuple ne l’a fait, les sacrifices pour toutes les saintes causes, et dont le nom est resté synonyme d’apostolat, de dévouement et de charité.
[…]
Ô Christ Rédempteur, qui êtes la lumière du monde, la Voie, la Vérité et la Vie, à qui tout pouvoir appartient sur la terre comme dans les cieux, nous reconnaissons votre souverain domaine sur nous, sur nos familles, sur la nation tout entière.
Que votre Nom soit glorifié par le peuple français !
Que votre règne social s’établisse parmi nous !
Que votre divine volonté inspire et dirige tous ceux qui nous gouvernent !
Ô Christ Jésus, qui seul avez les paroles de la vie éternelle, nous aussi, fils de la France chrétienne, héritiers de ses promesses et solidaires de ses fautes, nous revenons à vous pour renouveler, dans une protestation de fidélité et d’amour, les saints engagements de notre baptême. Nous avons transgressé vos lois et nos péchés se sont multipliés : Pardon, Seigneur, pour nos offenses personnelles ! Oubliez nos iniquités et entendez notre prière ! Car nous sommes résolus désormais à affirmer sans faiblesses, par des paroles et par des actes, notre foi de catholiques et de Français.
Nous croyons fermement tout ce que l’Eglise, interprète infaillible de la Vérité, nous enseigne ! Nous répudions les doctrines qu’elle réprouve ! Nous tenons pour suspectes et mauvaises les œuvres et les sociétés qu’elle condamne. Votre Evangile sera la règle de notre conduite, et nous consacrons à votre divin Cœur, ô Jésus, nos personnes et nos biens, nos foyers, notre patrie, la France qui se repent, qui souffre et qui espère.
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Ainsi soit-il. »

Ce contenu a été publié dans france, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *