Prière de délivrance à Jésus

 

19819660[1]

Seigneur, j’ai péché contre Ta grande bonté, moi homme vil, j’ai péché.
J’ai péché contre Ta source de lumière, moi, ténèbres, j’ai péché.
J’ai péché contre les bienfaits infinis de Ta grâce, en vérité j’ai péché.
J’ai péché contre la compassion de Ton amour céleste, maintenant j’ai péché.
J’ai péché contre Toi qui m’as créé du néant, oui, certes, j’ai péché.
J’ai péché contre les caresses de Ta sublime tendresse. Infiniment, j’ai péché.
J’ai péché par l’oubli de Tes bienfaits, de nouveau j’ai péché.
J’ai péché par mon corps en l’utilisant contre mon âme, stupidement j’ai péché.
J’ai péché par félonie contre Toi qui es la Vie, en vérité j’ai péché.
J’ai péché par le mépris de Ta parole, gravement j’ai péché.
Tu es capable de me remettre toutes ces dettes, Seigneur des miséricordes, Dieu de tous.
Si Tu m’écoutes, je soupire. Si Tu me prêtes l’oreille, je Te supplie.
Si Tu m’exauces, je Te demande. Si Tu me pardonnes, je Te prie.
Si Tu Te tournes vers moi, je crie. Si Tu ne me prêtes pas attention, je suis perdu.
Si Tu me montres un visage effrayant, je suis anéanti. Si Tu me grondes, je tremble.
Si Tu me regardes de travers, je frissonne.
Et si tu Te mets en courroux, je suis épouvanté.
Mais si dans Ta bonté Tu viens à mon secours, Seigneur Jésus-Christ,
Je serais centré sur Toi par la suavité la plus abondante et j’imprimerais dans mon âme Ton image de lumière.
A nouveau retrouvé, pardonné, je me fixerais en Toi et je serais recréé par la
rédemption à une vie immortelle, incorruptible.
A Toi, avec Ton Père, par Ton Saint-Esprit, gloire dans les siècles.
AMEN

Ce contenu a été publié dans protection, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *