Prière de délivrance

 

 

Afficher l'image d'origine

Jésus, mon très doux Sauveur, me voici devant Vous comme ces pauvres
gens tourmentés par le démon que Vous rencontriez sur les chemins de Palestine.
J’admire votre bonté et votre délicatesse à mon égard. J’admire aussi votre
puissance divine. Vous avez menacé les esprits impurs, et les avez chassés des
hommes auxquels Vous avez rendu l’ouïe, la vue, la parole, et surtout votre paix
et votre grâce.
Ô mon Jésus, je me sens moi aussi abattu et opprimé par les ruses du diable
qui me trouble dans la vie quotidienne ou pendant la nuit, qui m’empêche
d’accomplir mon devoir d’état, et plus encore, tente de m’éloigner de Vous
par l’abandon de la pratique religieuse et de la foi chrétienne.
Je crois en Vous, Jésus ! Vous êtes le Fils de notre Père céleste,
engendré et consubstantiel à Lui. Avec le Père et le Saint-Esprit,
Vous êtes l’unique vrai Dieu tout-puissant et miséricordieux, qui vivez
et régnez aux siècles éternels. Pour nous libérer de l’esclavage du péché
et de la tyrannie du Démon, Vous avez revêtu notre nature humaine,
prêché l’Évangile du salut, accepté de la volonté du Père la passion et la mort.
Votre Sang adorable, Vous l’avez répandu pour nous rendre notre filiation
divine et nous incorporer à Vous comme des frères.
Je Vous adore, ô mon Jésus, et Vous remercie de tout ce que Vous
avez fait pour moi et pour tous les hommes, réunis dans votre unique Église,
arche du salut. Humblement, je Vous sup­plie, ô mon Rédempteur, faites que
moi-même et toute famille soyons complètement libérés des influences
perverses du diable. Renouvelez en nous le sentiment de votre présence
et donnez-nous la joie de gouter votre douceur.
Faites que nous nous soumettions chaque jour à vos divins Commandements,
avec sérénité, ferveur et persévérance, pour parvenir au bonheur éternel du Ciel,
où nous chanterons avec les Anges et les saints l’hymne d’adoration :
« Saint, saint, saint le Seigneur, le Dieu des Armées. Le ciel et la terre
sont remplis de votre gloire. Hosanna au plus haut des cieux. » Ainsi soit-il.

Ce contenu a été publié dans protection, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *