Prière quotidienne à Dieu

 

Seigneur, quand j’ai frappé à ta porte
pour te dire ma douleur,
tu m’as ouvert et tu m’as écouté;
tu étais là pour panser ma blessure.

Seigneur, quand, les yeux pleins de joie,
et le cœur en fête,
j’ai à nouveau frappé à ta porte,
pour te raconter mon bonheur,
tu étais encore là, tout fin prêt
à m’écouter et à partager ma joie.

Seigneur, quand, l’âme en peine
et le cœur chaviré,
je me suis présenté à toi
pour te dire mon péché,
tu m’as accueilli à bras et à cœur ouverts.
Tu as écouté ma misère et tu m’as pardonné.

Seigneur, tu es toujours là quand il le faut.
Toujours là quand on a besoin de toi.
Toujours là quand on est mal pris.
Toujours là quand ça va bien aussi.

Il suffit de frapper à la porte de ton cœur,
et tu réponds, toujours,
comme un père répond à son enfant,
comme un époux accueille son épouse,
comme un ami reçoit son ami.

Seigneur, tu es disponible toujours.
Il suffit de frapper à ta porte.
Tu es là, sur le seuil, pour nous accueillir.

Seigneur, fais que je ne craigne jamais
de te déranger.  Amen.

Ce contenu a été publié dans quotidiennes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *