Prière pour la miséricorde

Ô Seigneur ! De qui as-Tu besoin ? Pourquoi nous appelles-Tu ? Qu’y a-t-il de commun entre Toi et nous ? Ô Parole vraiment toute de tendresse ! Venez à moi, dis-Tu, et je vous soulagerai. Ô Condescendance admirable de notre Dieu ! Ô Charité ineffable ! Qui jamais a agi de la sorte ? Qui jamais a entendu, qui jamais n’a rien vu de semblable ? Voilà qu’il invite ses ennemis, qu’il exhorte les coupables, qu’il appelle avec Amour les ingrats : « Venez à moi, vous tous qui êtes dans la peine et apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur; prenez mon joug sur vous, et vous trouverez le repos de vos âmes ». Ô douces paroles ! Paroles fortes, plus pénétrantes que le glaive le plus aigu, elles transpercent le cœur jusqu’en ses profondeurs, et par l’excès de leur tendresse elles atteignent jusqu’à la division de l’âme. Réveille-toi donc maintenant, ô âme chrétienne ! Amen. »

Ce contenu a été publié dans saints, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *