Prière contre l’orgueil, psaume 94

Mon Seigneur Dieu et Père,
je compte sur toi pour prendre ma revanche

sur les poussées d’orgueil qui m’assaillent
et qui corrompent surtout l’humanité entière.

Devrons-nous les endurer longtemps encore ?
Combien de temps vont durer leurs succès?

Elles se moquent de nos refus;
elles se présentent avec insolence à chaque jour.

Père, elles talonnent la vie de tes enfants;
elles font la honte des gens qui te cherchent.

À cause de l’orgueil sont massacrés les faibles;
il aime détruire les gens sans défense.

Il nous fait croire que tu ne vois rien,
que tu ne sais pas ce qui se passe !

Notre illusion devra bien éclater un jour;
notre aveuglement finira par se faire éblouir.

Celui qui a fait l’oreille, il doit pourtant entendre !
Il doit bien voir, celui qui a fait l’œil !

Il a fait l’humanité, il sait comment l’éduquer;
en lui donnant la capacité de connaitre,
il savait que sa science serait pourtant limitée.

Il est privilégié, Père, celui que tu éclaires,
celui qui se laisse éduquer par tes pensées:

pour se reposer de ses luttes incessantes,
il pourra enterrer ses indomptables vanités.

Car le Père n’abandonne pas ses enfants;
il ne laisse pas tomber ce qu’il leur a promis:

ils arriveront à juger selon la réalité;
tous les gens sincères y parviendront.

Je ne pouvais compter sur mes forces
pour me protéger contre ces poussées d’orgueil;

si le Père ne venait pas à mon secours,
je gâcherais toute ma vie.

Parfois, dans ma lutte, je frôle l’échec,
mais le Père est présent au temps voulu;

quand je ne sais plus où donner de la tête,
je puis compter sur l’équilibre qu’il m’offre.

Le maitre d’illusions veut me faire son complice
pour que je crée des problèmes à l’entourage;

il aime briser la paix du cœur
en accusant tout le monde, innocent ou coupable.

Mais le Père est devenu mon protecteur;
il est comme un rocher où je me retire
pendant qu’il remet la vérité en place

et qu’il anéantit nos fausses grandeurs,
lui, le Seigneur qui fabrique le monde.

Ce contenu a été publié dans psaumes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *