Le Carême de Noel

Aujourd’hui commence le carême de Noël, qui, comme son nom l’indique, dure 40 jours — jusqu’à la fête de la Nativité du Seigneur (le 7 janvier, selon le calendrier civil).
Sur le plan alimentaire, il est moins sévère que le Grand carême, car le poisson est autorisé tous les samedis et dimanches et aussi certains jours de fête lorsqu’ils tombent sur un mardi ou un jeudi.
La viande et les produits d’origine animale (à l’exception du poisson) sont donc proscrits pendant ces 40 jours.
Au quotidien, nous observons la règle de façon stricte :

  • Lundi, mercredi et vendredi — nourriture sans poisson, huile et vin ;
  • Mardi, jeudi — huile et vin autorisés ;
  • Samedi et dimanche — poisson, huile et vin autorisés.

Mais le jeûne alimentaire tout seul n’a aucun sens, bien sûr. Il doit être lié à une lutte plus particulièrement concentrée sur nos passions. Un temps privilégié pour faire le point.

 

Ce contenu a été publié dans foi, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *